Merveilleux Être Humain Psychologie et Spiritualité

Merveilleux Être Humain – Psychologie et Spiritualité

La vie m’a amené à ne rien prendre pour acquis… même pas cette journée que je vis aujourd’hui. Nous n’avons aucune garantie que le lendemain nous appartiendra. Même avec tout le contrôle que nous pouvons instaurer, la vie est pleine d’imprévus et de surprises. C’est une réalité non pas fatidique mais bien réaliste.

C’est ce qui m’inspire à m’écouter et à agir avec connaissance et conscience,
dans l’Être et l’Humain que  Je Suis.

La vie est ici et maintenant. Vivre dans la paix et sans regret est un acte spirituel dans le quotidien.

AntoinetteConnaissance de « l’humain »

Apprendre à se connaitre débute par s’écouter. Non pas dans le sens « d’être centré sur son nombril » ou égoïste, mais plutôt, de se connaitre pour être responsable de soi-même. Ce que je suis et
comment j’agis ou je réagis a un impact, non seulement sur moi, mais aussi sur ceux qui m’entourent. Pour faire un parallèle avec un automobiliste sur la route, la condition de son véhicule (lui-même) et sa conduite (son action ou sa réaction) font de lui un être responsable ou irresponsable. Alors, l’écoute de soi rime avec la connaissance de notre psychologie. Si nous n’avons pas appris « a bien nous conduire », nous causerons des dégâts à nous-mêmes et à notre entourage.

Conscience de « l’Être »

Les plus grandes sagesses du monde, comme Jésus Christ et autres, voulaient nous transmettre la sagesse dans l’union de l’humain et du divin. Comme par exemple, le Bouddha distinguait quatre types de personnes :
1. Ceux qui n’aident ni eux-mêmes ni les autres;
2. Ceux qui aident les autres et non eux-mêmes;
3. Ceux qui s’occupent d’eux mais n’aident pas les autres, et;
4. Ceux qui aident les deux partis : eux-mêmes et les autres.

Ici, l’idéal ne représente pas l’altruisme en opposition à l’individualisme, ni même le fait de sauver les autres en opposition avec le fait de se sauver soi-même. Il représente plutôt une invitation à développer la connaissance de soi dans l’HUMAIN (psychologie) tout en ayant une conscience qui nous aspire à ÊTRE dans la réalisation de soi (spiritualité).

Assumer son humanité est la plus grande spiritualité !

Être/agir : connaissance/conscience

Alors, vivre dans la conscience, c’est accueillir ses aspects étant la contrepartie de l’autre : s’aider soi-même et, aussi en même temps, aider les autres. C’est la compassion et la sagesse dans le quotidien !

Nos activités «Être et humain»

Conférence & Soirée d’information
Cours Connais-toi, Réalise-toi :
Ma vie, mes relations

Lundi le 15 juin, 19 h10 $

Initiation – Yoga Chi & Méditation 
Offre exclusive : 10 $
Jeudi 18 juin, 19 h

Partager avec vos amis...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Les commentaires sont fermés.