Un temps d’arrêt – Pour renaître

Un temps d’arrêt
Pour renaitre

Saviez-vous que notre corps compte plus de 100 000 milliards de cellules? Mises bout à bout, elles formeront 15 000 km de longueur! La grande majorité de nos cellules sont en état de renouvellement… constamment remises à neuf. En fait, 20 milliards de ces cellules meurent chaque jour… pour renaître!

Quel âge avez-vous réellement?

Une technique de datation utilisée en archéologie et en paléontologie a permis à une équipe de chercheurs suédois de connaître la durée de vie de certains tissus. Ils ont ainsi pu montrer que la plupart des cellules d’un corps humain ont moins de 10 ans. Wow… nous sommes si jeunes!

Prisonnier ou libre?

Nos cellules nous donnent une belle leçon: se renouveler et maintenir la vie dans un regard frais et nouveau! Alors, pourquoi sommes-nous emprisonnés dans des croyances et des limitations que nous gardons parfois même pour le reste de notre vie?

C’est touchant d’entendre certaines affirmations comme «à mon âge, je ne peux pas changer!». Une prison qui nous maintient sans vie, parfois, pour le reste de notre vie. Notre corps nous crie: «Renouvelle-toi… choisis de laisser aller…».

Le cerveau quand il ne fait rien

Des études scientifiques montrent que lorsque le cerveau est au repos, qu’il ne fait rien, comme être dans la lune ou même en état méditatif, il y a une activité cérébrale intense et soutenue dans des régions spatialement éloignées.

«… On se tourne vers nos pensées, on se tourne vers des informations récentes auxquelles on a été confronté. Et notre cerveau va permettre de faire une sorte de synthèse entre ces informations nouvelles – ou relativement nouvelles – et des informations plus anciennes. C’est un temps indispensable à la création de notre autobiographie. 

Si on n’a pas ces moments, il va manquer des pages à notre autobiographie. Surtout, il va lui manquer une cohérence d’ensemble.»

— Pr Francis Eustache, neuropsychologue, CHU de Caen

Arrêter pour renaitre!

Dans la course, en étant hyperstimulés, nous sommes en état de survie. Nous répétons les mêmes fonctions sans se permettre de se régénérer. Il faut trouver le moyen, tout comme nos cellules, de mourir pour renaître. Comment? En prenant un temps d’arrêt!

Chronique900x100

Partager avec vos amis...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Les commentaires sont fermés.