Se libérer de la souffrance

Se libérer de la souffrance

Quand on parle de la libération de la souffrance, nous avons tendance à avoir une pensée utopique ou magique dans le sens de ne plus souffrir. Nous nous trouvons ici sur un terrain « dangereux », car c’est justement cette utopie qui entretient la souffrance.

Fuir ou agir

L’être humain cherche à fuir la souffrance. La peur de souffrir est en effet la plus grande souffrance de l’humanité. Ce qui est ironique, c’est que la souffrance humaine est une réalité présente à chaque moment de notre existence. Nous la vivons à trois niveaux différents : dans notre corps physique, dans notre cœur et dans notre tête.

Corps, cœur et esprit

À chaque niveau, la souffrance se manifeste d’une façon différente, tout en affectant aussi les deux autres niveaux. Si je souffre dans mon corps (exemple: j’ai mal au genou), cette douleur me fait aussi souffrir dans mon cœur (mes émotions) et dans ma tête (mes pensées).

Quand je souffre dans mes pensées (exemple : je ressens de l’inquiétude), ceci réveille une souffrance dans mon cœur (exemple : la peur) et dans mon corps (exemple : fatigue).

Quand je souffre dans mon cœur (exemple : je me sens rejeté), ceci peut réveiller une souffrance dans ma tête (exemple : pensées de désespoir) et dans mon corps (exemple : maladie).

Comme vous voyez, la souffrance à un niveau peut engendrer des souffrances à d’autres niveaux de l’être. Nous sommes « un TOUT ».

Choisir : bonheur ou souffrance

Les bouddhistes enseignent quatre vérités qui mènent au bonheur. Une de ces vérités est « la vie est souffrance ». Ce qui nous fait souffrir énormément et qui entretient nos souffrances, c’est le manque d’acceptation des situations que nous vivons. Quand nous commençons à accueillir la réalité de notre humanité, nous voilà sur le chemin du bonheur !

Êtes-vous prêt à accueillir votre réalité avec bienveillance ? Je vous invite à cultiver cet état dans votre quotidien avec des moyens concrets pour libérer la souffrance et marcher sur le chemin du bonheur ! Plus d’info ici

Chronique900x100

Partager avec vos amis...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Les commentaires sont fermés.