La souffrance, réalité ou perception?

 
 

La souffrance, réalité ou perception?

Souvent, nous pouvons avoir l’impression, voire même la certitude, que notre état d’être dépend
de ce qui se passe à l’extérieur. Par notre éducation, nous avons appris que notre entourage et
les personnes que nous croisons sont souvent les responsables de ce qui nous arrive et de ce que nous vivons.

Est-il possible que nous ayons été mal éduqués ou mal informés?

Est-il possible que nous ayons perdu des années à regarder à la mauvaise place?

La source de la souffrance

Je me suis longtemps questionnée sur ce sujet et j’arrive à croire qu’une grande partie de nos souffrances dépend de nos perceptions.

Pourquoi une personne souffre dans une situation donnée et qu’une autre peut vivre la même situation sans souffrir ou presque?

Est-ce possible que nos perceptions de la souffrance soient aussi un apprentissage ?

Sommes-nous influencés à souffrir ou non, dépendamment de notre éducation ou de nos modèles?

S’éduquer autrement

Oui, notre éducation joue un grand rôle dans nos propres perceptions des choses et teinte notre rapport à la souffrance. La bonne nouvelle est qu’il est possible de changer notre degré de souffrance en modifiant notre perception de la situation.

En suivant cette logique, nous sommes donc la seule personne responsable de la souffrance que nous vivons.

Nous souffrons parce que nous percevons la souffrance dans notre regard. Non seulement nous la percevons, mais nous la vivons et nous l’alimentons inconsciemment par nos pensées qui sont le reflet de nos conditionnements et de notre éducation.

Souffrance destructrice ou créatrice?

La question que j’ai envie de vous poser maintenant est la suivante :

Si vous possédez le pouvoir de vous faire souffrir, ne pensez-vous pas que vous avez aussi le pouvoir de transformer votre regard et de transmuter la situation en possibilités de création et d’épanouissement ?

C’est à vous et à vous seul de décider quelle perception nourrir en vous !

Chronique900x100

Partager avec vos amis...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Les commentaires sont fermés.